Améliorer la prise en charge des patients en se dotant d’un système d’information performant

Malgré tous les progrès dans le domaine de la médecine, nul n’est à l’abri des maladies. Les médecins ainsi que les établissements de soin sont toujours les garants de la santé publique. Pour mener à bien leurs missions, les praticiens doivent s’appuyer sur diverses solutions informatiques. Assurer une meilleure prise en charge des patients demande d’avoir recours à une plateforme d’interopérabilité performante.

Image d'un écran.

https://pxhere.com/fr/photo/1447103

L’informatisation et la médecine

Le recours à des solutions informatiques touche pratiquement tous les secteurs d’activité et la médecine n’y fait pas exception. Le personnel soignant peut désormais utiliser de nombreux logiciels dans le but de faciliter les tâches courantes. Grâce à des utilitaires adaptés, les médecins peuvent stocker des informations confidentielles concernant leurs patients : les résultats d’analyses, la liste des médicaments prescrits ou encore les antécédents médicaux du souffrant. L’utilisation de ces outils est déjà un pas en avant dans le domaine de la santé.

Toutefois, cela peut également constituer un frein dans certains cas. Les logiciels utilisés par les établissements de soin et les praticiens libéraux ne sont pas interopérables. Autrement dit, deux médecins ne peuvent pas s’échanger des informations. Dans le cadre de certains traitements, les échanges de données sont essentiels pour la survie d’un patient qui est dans un état critique.

Dans certains centres hospitaliers, l’usage du support papier est très ancré dans les habitudes du personnel. Pourtant, numériser ces documents apparaît nécessaire dans le but d’améliorer la prise en charge des malades.

L’importance de l’interopérabilité des logiciels utilisés par les professionnels de la santé

Comme mentionné plus haut, plusieurs professionnels de la santé emploient des logiciels lors de la prise en charge des patients. Au moment de la consultation, le médecin va lister différents examens à effectuer à l’aide de l’utilitaire. Idéalement, l’outil devrait pouvoir envoyer ces informations à un laboratoire qui pourra réaliser les analyses. Malheureusement, cela serait impossible sans un module destiné à assurer l’interopérabilité du programme.

Les différents établissements de soins doivent absolument solliciter un éditeur de logiciel santé afin de résoudre ce problème. Actuellement, certaines entreprises spécialisées proposent des solutions de ce genre. Ces sociétés conçoivent des modules qui favorisent la gestion pertinente des flux de données médicales. Ils sont nécessaires pour fluidifier les échanges des données entre les systèmes utilisés par plusieurs centres hospitaliers. Ce qui permet de mieux retracer les antécédents médicaux des souffrants. À terme, cela améliore la qualité des prises en charge.

Afin d’acquérir un utilitaire interopérable, les médecins peuvent contacter un éditeur qualifié. Ce dernier fournit des outils adaptés aux besoins de chaque praticien. On peut se procurer un programme qui permettra de noter les rendez-vous et de créer des fiches individuelles pour chaque patient. Plusieurs fonctionnalités inédites sont également proposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam