Cuisine du monde, une évolution en marche

La société moderne ne cesse d’évoluer et les habitudes alimentaires aussi. Les recettes du monde et les accessoires de cuisine sont souvent associés à la culture d’un pays ou même d’une région. Il est même devenu commun de désigner un restaurant en parlant de sa nationalité. Ainsi, un restaurant de pizza devient « l’Italien » et le traiteur de plats asiatiques sera appelé « le Chinois ».

Plat gastronomique avec un mélange de saveurs exotiques.

https://www.flickr.com/photos/andreschirm/

Pourquoi ?

Ce phénomène de choc des cultures peut être lié à plusieurs facteurs : une génération qui ne souffre pas des frontières, une hausse du niveau de vie, le coût des transports bien plus accessible et une industrie alimentaire qui ajoute une diversité de produits dans ses magasins pour cibler cette nouvelle clientèle à la recherche d’exotisme.

La mondialisation est en marche, mais est-ce une mauvaise chose ? Souvent décriée par les personnes adeptes de la phrase générique : « C’était mieux avant ! », la mondialisation est perçue comme un processus diabolique. Or ce mouvement permet l’accès à un vaste réseau d’informations et de cultures très variées venant de tout horizon, grâce à la technologie.

Un esprit sain dans un corps sain

La liste des points positifs concernant la cuisine mondialisée au quotidien est alléchante : des recettes plus diversifiées, colorées et vivantes. En effet, vous n’avez plus d’excuses pour manger des pâtes au déjeuner et au dîner. La cuisine est partout dans les médias.

Il est temps de rendre ses lettres de noblesse à la gastronomie. Réconciliez-vous avec les ustensiles de cuisine et oubliez les plats préparés à réchauffer deux minutes au four à micro-ondes. Cuisiner, c’est aussi affiner ses goûts et expérimenter de nouvelles choses pour découvrir un intérêt pour la culture de nos voisins. Mangez, bougez et voyagez dans votre assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam