La cigarette électronique est-elle nocive pour la santé ?

Un moyen pour fumer moins cher ou dans les places publiques pour certains, une méthode pour arrêter de fumer pour d’autres, le petit appareil électronique qui ressemble à une clope classique fait de nombreux utilisateurs. En effet, arrivé confidentiellement sur le marché français en 2006, et plus massivement depuis quelque temps, il aide à simuler l’acte de fumer du tabac. Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore sûrs que le fait de vapoter soit une solution pour arrêter le tabac. De plus, on ne sait également pas si ce dispositif est sans danger pour la santé.

Homme utilisant une cigarette électronique.

https://pixabay.com/fr/users/lindsayfox-2320706/

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

La cigarette electronique ou e-cigarette se présente sous des formes diverses, mais est en général composée d’une batterie, d’un pulvérisateur, d’un microprocesseur, et d’une cartouche dans laquelle on aperçoit un liquide qui contient des arômes, de la nicotine, et régulièrement du propylène glycol pour produire de la vapeur. Pendant l’aspiration, cette substance mélangée avec l’air inspiré est propagée sous forme de vapeur qui imite la fumée d’une véritable cigarette, et est absorbée par le fumeur. Quand la cartouche devient vide, l’utilisateur doit la remplir à nouveau ou la changer. Quelques fois, une diode s’allume au bout pour simuler la combustion. En outre, les effets des substances ingérées et leur nuisance est actuellement l’objet de débat, et spécialement sur le propylène glycol dont on ignore les conséquences à long terme sur le corps.

Quelles sont les controverses concernant l’e-cigarette ?

La cigarette electronique marseille a connu un succès considérable ces dernières années. Néanmoins, il est indispensable de considérer ses effets sur la santé. Et à propos de cela, les opinions s’opposent et tous les experts ont des avis qui diffèrent. D’une part, les utilisateurs affirment qu’une cigarette qui n’a pas de fumée est moins dangereuse que les cigarettes, car ce sont les matières présentes dans la fumée qui causent des maladies graves. Ils précisent également que la prise de nicotine de cette façon est beaucoup plus plaisante que sous la forme des substituts comme les gommes, et les patchs qui sont par conséquent efficaces dans l’aide au sevrage tabagique. D’autre part, les antagonistes confirment que l’innocuité de l’absorption des substances de l’e-cigarette n’est pas encore prouvée. Ils pensent qu’il faudrait utiliser les substituts de nicotine autorisés qui ont l’avantage de passer sous des procédures très strictes de production et d’évaluation.

En résumé, la cigarette électronique a la forme d’une cigarette, en reproduit les sensations, et a quelques fois le même goût. Régulièrement, elle est présentée par les manufacturiers comme étant un matériel efficace qui aide à arrêter de fumer. Cependant, leurs conséquences sur la santé n’ont pas été encore jaugées. Par conséquent, il faut tout de même être prudent en utilisant ce dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam