Ma crème solaire avant tout 1/2

On dit qu’en mai, tu fais ce qu’il te plaît. Alors en juin, qu’est-ce que ça doit être ! On vous imagine profiter de la vie, du soleil… C’est très bien, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut passer des heures en terrasse – ou sur la plage – à griller allègrement. Doit-on vous rappeler l’importance de la crème solaire ? Oui, on le doit.

Des gens qui bronzent sur la plage.

https://www.flickr.com/photos/natkwee/

Chacun sa protection solaire

Quel que soit votre type de peau, vous devez vous protéger et choisir le bon produit au rayon crèmes solaires de votre parapharmacie. Même vous, les peaux mates. C’est bien beau de crâner en roulant des mécaniques caramélisées après deux jours de soleil. Pourtant, sachez qu’il vous faut appliquer un soin à indice de protection (IP) entre 9 et 14 lors d’une exposition faible, et entre 15 et 25 lors d’un ensoleillement modéré (l’ensoleillement prolongé n’étant conseillé à personne).

Les peaux normales, celles qui bronzent sans trop prendre de coups de soleil, devront faire l’achat d’une crème à IP situé entre 15 et 30. Les peaux sensibles – claires et sujettes aux brûlures – doivent appliquer une protection dont l’IP dépasse 40.

Quant aux peaux très blanches et parsemées de tâches de rousseur (souvent celle des blonds et des roux), elles doivent éviter le soleil car elles ne le supportent pas. C’est dur – on vous l’accorde – mais c’est vrai.

IP, FPS ou SPF ?

L’indice de protection est aussi appelé facteur de protection solaire (FPS) et même sunburn protection factor (SPF) en anglais. Seul le chiffre mis en avant compte car le consensus au niveau du FPS va au-delà de la France et de l’Europe. Alors pas de panique si vous vous retrouvez en panne sur le sable blanc du Brésil.

Pour faire simple, il traduit la force de la protection et va globalement de 8 à 90, voire plus. Notez que la protection augmente très vite entre une crème à 8 et une crème à 30. En revanche, de 30 à 60, la protection gagnée est minime. Souvenez-vous que les expositions sans protection ne sont conseillées à personne. Et si vous mettez la main sur une crème à IP plus faible que 9, tournez les talons (sans l’acheter).

Aussi, même si la qualité du film qui protège votre peau dépend de beaucoup de facteurs (bains, vêtements), il est conseillé d’en remettre une couche toutes les deux heures au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam