Des aides cosmétiques pour la danse

La pratique de la danse, comme de tout autre sport, est bonne pour la santé et le mental. Cela contribue fortement au bien-être que d’apprendre à utiliser son corps en rythme, pour créer des chorégraphies harmonieuses, parlantes ou simplement amusantes. Mais cela peut aussi faire souffrir.

La partie du corps qui risque le plus de pâtir de vos pirouettes, ce sont vos pieds, c’est pourquoi nous comptons vous conseiller au maximum pour les préserver et si le mal est fait, les soulager.

Pointes de danseuse classique dans la rue

https://www.flickr.com/photos/catseyes88/

Les accessoires de danse pour prévenir

Dans les boutiques de tenues de danse, vous trouverez certainement tous ces petits objets qu’on place dans les chaussons et chaussures de danse pour amortir les chocs et frottement, les embouts de pointe en mousse ou mieux, en silicone, les protections d’orteil en tube qui ressemblent en tout point aux dispositifs médicaux que l’on trouve en parapharmacie.

Traiter une blessure

Si vous démarrez ce nouveau sport, vous risquez de subir des cloques (phlyctènes) tant que vous n’aurez pas trouvé les gestes ou les accessoires adaptés. Si vous vous en rendez compte trop tard, il est possible de soigner le bobo avec efficacité grâce au pansement hydrocolloïde. Commencez par rafraîchir l’endroit car, comme une cloque de brûlure, la cloque de frottement est environnée par la chaleur qui l’entretient voire l’aggrave. Nettoyez la zone mais ne percez surtout pas la peau. La cloque de frottement se crée justement pour stopper l’agression du derme, l’épiderme se décolle et la poche créée se rempli de liquide séreux, créant un coussinet d’amortissement. Elle est là pour vous protéger ! Vous n’avez plus qu’à appliquer votre pansement et patienter une quinzaine de jours pour une cicatrisation totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam