Non à la ride du lion 2/2

Récemment, nous vous parlions que la fameuse ride du lion. Celle qui pousse en plein milieu du front, à la verticale, et qui vous rappelle que non, vous n’avez plus vingts ans.

Cette marque d’usure (car c’est vraiment ça) n’est pas une fatalité. Entre la gymnastique faciale et un soin antirides de qualité que vous achèterez sur les conseils de votre vendeur en parapharmacie, vous devriez vous en sortir.

Femme âgée au visage ridé.

https://pixabay.com/fr/users/JanDix-947051/

Lifting par acupuncture

Et si ce n’est pas le cas, vous pouvez essayer le lifting par acupuncture. À l’aide d’aiguilles d’acupuncture, votre thérapeute va se placer directement dans la ride pour la stimuler. C’est un travail musculaire qui prodigue des résultats intéressants sur les rides installées. Et ce travail ne se cantonne pas à votre ride frontale, il va stimuler l’ensemble du visage pour une fermeté accrue et une bonne circulation des flux.
On vous proposera en moyenne cinq séances, qu’il vous faudra optimiser avec de la digitopuncture à faire à la maison.

Radiofréquence

Toujours avant de sauter le pas de l’injection, vous pouvez tester la radiofréquence. Il s’agit d’émettre des ondes électromagnétiques à très haute fréquence à travers la peau. Elles ont pour action de générer de la chaleur dans les tissus sous-cutanés, qui va stimuler la production de collagène et permettre à la peau de regagner en souplesse.
La radiofréquence se pratique généralement sur une moyenne de cinq séances, dès 25 ans et sur les rides déjà installées.

Si vous n’êtes pas satisfait des résultats de ces méthodes non invasives, il vous reste les injections et les peelings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam