Protection solaire

Une étude australienne aurait affirmé que les personnes utilisant une crème solaire sont également les plus à même de développer des mélanomes. Intriguant, n’est-ce pas ?

Ces mêmes personnes sont finalement celles qui s’exposent le plus au soleil. Les crèmes solaires protègent-elles vraiment ? Inutile d’enfiler un costume de Dermatologue pour vous rappeler que les expositions solaires nuisent à la peau. Quel indice choisir ? Plutôt spray, crème ? Faut-il regarder la composition ? Info Beauté Santé vous donne indications et mises en garde pour trouver la protection solaire adaptée.

Ce qu’il faut retenir

50 + C’est l’indice de protection solaire le plus élevé. On considère qu’une crème protège du soleil à partir d’un indice supérieur ou à égal à l’indice SPF30. A titre de comparaison, entre les deux, la différence n’est que de 2 à 3% du point de vue du blocage des rayons UVA.
Textures et crèmes. Pour bien protéger le cuir crânien, les personnes chauves doivent utiliser une crème solaire en Spray. Les peaux sèches, elles, doivent plutôt s’orienter vers des crèmes – par nature plus épaisses qu’un spray – pour être bien protégées. Pour ce qui est des huiles de protection solaire, elles ont un indice assez faible mais s’utilisent très bien comme agents hydratants. A mettre en complément de protections solaires d’indices supérieurs.
Il est nécessaire de bien préparer sa peau au soleil avant de s’y exposer de manière prolongée.
Les dates de péremption. Les produits cosmétiques, tout comme les produits alimentaires ont des dates de péremption et des conditions de conservation. La date de péremption est en général indiquée sur l’emballage. Quant au temps de conservation, il est généralement de douze mois (reconnaissable par le logo « 12M ») à partir du moment où elle a été utilisée. Autant dire que si vous trouvez une crème solaire oubliée dans un sac l’été dernier, rendez-vous service et jetez-la à la poubelle.
La Vitamine A. Un composant proche de la vitamine A, anciennement appelé « Rétinol » augmenterait le développement de cancers de la peau. 49% des crèmes analysées contiendraient ce composant jugé suspect.

Un peu de soleil, tout de même

Trop de soleil, c’est dangereux. Pas de Soleil l’est tout autant. Le Soleil favorise en effet la fabrication de la Vitamine D qui joue un rôle important pour le squelette, les barrières immunitaires ainsi que la prévention à certains cancers tels que celui du colon, du rein, de la prostate et des ovaires. L’idéal est donc de ménager avec bon sens ses expositions solaires à mesure de 10 minutes par jour sans se protéger. Pour le reste, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Les scientifiques ayant étudié les formules des crèmes ont certifié qu’aucune crème ne garantissait une protection totale de la peau. Les compositions de ces dernières sont chimiques. Il faut alors choisir les composants susceptibles de protéger la peau sans attaquer les cellules de l’épiderme. Pour se protéger du soleil, je ne saurais vous recommander d’utiliser les bonnes vieilles méthodes, à savoir les chapeaux, les vêtements et les parasols.

Pour vous exprimer sur ce sujet, identifiez-vous ici. Pas encore de compte? Créez-le en quelques minutes seulement: Inscription Info Beauté Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam