Mauvais sommeil, mauvaise santé

On le savait déjà, peu dormir a des conséquences néfastes sur notre santé. Ce qu’on ignorait en revanche ce sont ses conséquences sur la prise de poids. Les angoissées de la balance voudront donc allonger leurs nuits et elles auront bien raison car les effets secondaires d’un mauvais sommeil peuvent être dramatiques.

 

Une seule courte nuit suffit pour dégrader notre santé. Par « courte nuit » s’entend un sommeil de moins de six heures consécutives. Évidemment ce manque de sommeil ponctuel influence notre concentration et augmente les risques de maladresses et d’accidents ainsi que les problèmes de mémoire. Ce qui est plus effrayant est qu’une unique nuit incomplète impacte de façon négative notre masse cérébrale, selon une étude du journal SLEEP.

Votre sensibilité est accrue? Vous pleurez plus souvent qu’à l’accoutumée? Si vous dormez peu n’en cherchez plus la cause: cela accentue l’émotivité. Vous avez aussi trois fois plus chance d’attraper un rhume et d’avoir des difficultés à vous en débarrasser d’après une étude datant de 2009. Vous pensez que c’est déjà assez? Et non! Le manque de sommeil influe aussi sur le désir sexuel, le réduisant considérablement. Tous les aspects d’une vie sont donc touchés par un déficit de sommeil. Si le manque de sommeil est répétitif il devient vraiment dangereux, multipliant les risques d’AVC et autres maladies cardiaques, de stérilités et de cancers. Il accroit de même les risques de diabète et d’obésité. En effet, comme nous le disions plus haut, un mauvais sommeil a des conséquences sur la prise de poids. Moins dormir augmente la faim et rend moins accessible la sensation de satisfaction. En bref, moins on dort moins on a de chances d’être repus ce qui inconsciemment nous fait manger plus.

Manger plus et manger mal ! Il semble effectivement qu’en cas de manque de sommeil on soit plus attiré  par de la nourriture grasse et sucrée. L’explication réside dans le fait que dormir peu change les niveaux des hormones régissant l’appétit. Des changements hormonaux de même origine sont aussi en cause dans l’augmentation des apparitions de diabète chez les couche-tard. En conséquent pour éviter tous ces désagréments il faut réapprendre à se coucher tôt. Tous les produits minceur du monde n’y feront rien si vous ne dormez pas plus. Parfois il est difficile de reprendre de bonnes habitudes, surtout lorsque l’on tombe dans l’engrenage de la malbouffe et de la surconsommation de nourriture qui rendent l’endormissement plus difficile. Vous aurez donc peut être envie de faire appel à l’aide d’un coach minceur : il vous aidera à remettre de l’ordre dans votre train de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam