Tout sur le crawl

Qui n’a jamais pensé en s’étouffant entre deux respirations, les cheveux dans les yeux et de l’eau dans les oreilles: «mais qui a eu l’idée bizarre d’inventer le crawl?». Cette question farfelue n’est pas si insensée que ça. D’où vient donc cette nage si commune aujourd’hui? Info Beauté Santé s’est donné pour mission de vous éclairer.

crawl

Il semble que dès les débuts de la natation dans l’Antiquité, une sorte de crawl ait été pratiqué. En effet, sur toutes les illustrations et fresques que l’on peut observer les nageurs ont les bras tendus et semblent les battre de haut en bas. Les Egyptiens, les Grecs et les Romains auraient donc nagé un ancêtre du crawl. Cela peut apparaitre logique quand on sait que c’est la manière la plus rapide et la plus intuitive de nager. Néanmoins jusqu’au XIXème on ne retrouve plus aucun document pouvant attester de l’usage du crawl.

Il réapparu au moment de la découverte de l’Amérique: les amérindiens nageaient effectivement une sorte de crawl. En 1844 est alors organisé à Londres une des premières compétitions de natation où sont invités des indiens d’Amérique. Ceux-ci nagent le crawl et gagnent contre les anglais qui pratiquent, eux, la brasse. Jaloux et choqué par la violence des mouvements qui les éclaboussent d’eau, ils dédaignent cette nage et elle devient dès lors considérée comme une pratique barbare.

Pourtant quelques années plus tard le nageur John Trudgen ramena les mouvement de bras du crawl au gout du jour mais en les mélangeant  aux mouvements de pieds de la brasse ce qui créa une nage unique appelé Trudgeon, bien plus rapide que la brasse. Petit à petit celle-ci fut améliorée jusqu’à se diffuser en Europe sous le nom de crawl australien. C’est seulement en 1930 que les japonais pense à ce mouvement nous ennuyant tant : la tête sous l’eau. Ils augmentent ainsi son efficacité, encore améliorée par la suite par l’américain Charles Daniel créant alors le «crawl américain», version la plus proche de celui qui est pratiqué aujourd’hui par les compétiteurs ou les familles, bien protégées sous leurs abris de piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam