Traiter les troubles du sommeil grâce à la médecine chinoise

De plus en plus de Français souffrent de troubles de sommeil. Ces problèmes se manifestent de différentes manières d’un individu à l’autre, mais les conséquences restent les mêmes. En effet, le fait de dormir mal ou trop peu a des impacts majeurs sur la santé. Au lieu de se rabattre sur les somnifères, on peut désormais traiter l’insomnie grâce aux techniques de la médecine chinoise.

Massage visage femme

https://pixabay.com/fr/massage-bien-%C3%AAtre-japonais-1929064/cire-1247337/

Comprendre les causes des troubles du sommeil avec la médecine chinoise

En France, plus de 60% des personnes de plus de 17 ans dorment mal ou très peu. L’insomnie touche autant les femmes que les hommes. Parfois considéré comme un problème bénin, le fait d’avoir un sommeil perturbé peut avoir de lourdes conséquences sur la santé : fatigue chronique, augmentation des risques cardiovasculaires ou hypertension. Il est donc important d’y remédier. Et pour trouver le traitement adapté, il convient tout d’abord de connaître les causes de ces troubles.

D’après les préceptes de la médecine chinoise, l’insomnie provient d’un déséquilibre énergétique. Selon les praticiens chinois, l’énergie circule en permanence dans l’organisme. De ce fait, les réveils en pleine nuit ou les difficultés à s’endormir annoncent un dysfonctionnement de l’un des organes du corps humain. La MTC distingue douze organes regroupés en couple tels que le yin et le yang. Chacun d’entre eux est en interaction. Pour venir à bout des troubles du sommeil, il faut alors les traiter dans leur globalité.

Soigner les troubles du sommeil avec les techniques de la médecine chinoise

Contrairement aux traitements conventionnels qui soignent les pathologies en fonction des symptômes, la MTC voit l’être humain dans sa globalité. Ainsi, elle traite le problème à la source pour que celui-ci ne réapparaisse plus. Afin de comprendre les causes de l’insomnie, le praticien médecine chinoise effectue tout d’abord un examen clinique. Dans un premier temps, il va essayer de cerner l’heure à laquelle le patient se réveille en pleine nuit pour définir l’organe affecté. Il peut s’agir du foie, du rein, du poumon, du gros intestin, de l’estomac ou encore du cœur. Ensuite, le spécialiste procédera à des palpations. C’est une méthode de diagnostic qui consiste à palper certaines parties du corps avec les doigts pour connaître l’état de santé de la personne. Ce n’est qu’après ces deux premières étapes que le praticien peut prescrire un traitement pour rééquilibrer les énergies du corps. Pour se faire, il peut utiliser les techniques de l’acupuncture, la pharmacopée, la diététique, le massage ou encore le Qi Gong.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam