Zoom sur la chirurgie esthétique dentaire

Difficile de sourire avec des dents tachées, jaunies, voire même cassées. La chirurgie esthétique dentaire vous permet de retrouver un sourire radieux et confiance en vous. Du simple blanchiment à la pose de facettes, découvrez toutes les méthodes pour sourire à nouveau.

Femme qui sourit.

https://pixabay.com/fr/users/PublicDomainPictures-14/

Le blanchiment dentaire, un acte purement esthétique

Le blanchiment dentaire est un protocole simple qui consiste à appliquer un agent de blanchiment sur la surface des dents. S’il existe des kits de blanchiment à domicile, la technique est beaucoup plus efficace lorsqu’elle est réalisée par votre dentiste.

Celui-ci dispose d’un agent de blanchiment plus concentré et, en complément, il va appliquer une lumière spéciale sur les dents pour faire pénétrer le produit en profondeur. Le blanchiment permet d’obtenir une blancheur parfaite en une seule séance. Le coût d’un blanchiment chez le dentiste va de 400 à 800 euros contre seulement une centaine d’euros pour un kit à réaliser soi-même. Cependant, comme l’indique Exceldent, le blanchiment fait par le dentiste est plus profond, ses effets sont donc plus durables dans le temps.

La pose d’inlay/onlay, pour réparer vos dents et retrouver un beau sourire

La pose d’un inlay ou d’un onlay n’est pas une simple procédure esthétique. Cette réparation d’une dent abimée ou cassée constitue un réel soin dentaire visant à protéger la dent fragilisée afin qu’elle ne continue pas de s’abimer. L’inlay sert à remplacer la partie invisible de la dent pour la renforcer, l’onlay est utilisé pour réparer la partie visible d’une dent cassée par exemple.

Le rendu esthétique dépend du matériau choisi pour réaliser la prothèse. L’inlay et l’onlay peuvent être fabriqués à partir d’or, de résine, de céramique – matériau le plus utilisé car le plus naturel – ou de zircone, un nouveau matériau biocompatible. La pose d’un inlay, en fonction du matériau choisi, coûte 200 à 500 euros et n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale.

Les facettes, le must de la chirurgie esthétique dentaire

La pose de facettes dentaires permet de corriger tous les défauts d’un sourire. La facette vient cacher complètement la dent qui la reçoit permettant de corriger la couleur, la forme, ou l’alignement des dents. Les facettes sont uniquement destinées aux dents de devant. Le rendu est souvent saisissant et le sourire radieux. Pour un rendu optimal, les facettes doivent être réalisées sur mesure. En général, elles sont fabriquées en céramique puisque ce matériau est plus durable et offre un résultat plus naturel que les résines composites.

Plusieurs rendez-vous avec votre dentiste sont nécessaires afin de réaliser le moulage qui servira à la fabrication de vos facettes sur mesure, mais aussi de préparer vos dents à recevoir vos facettes. La pose peut durer une à deux heures. Elle est réalisée en une seule fois et sous anesthésie locale pour vous garantir un confort optimal. Comme la pose de facettes est considérée comme un acte purement esthétique, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Une facette en céramique est un investissement qui peut coûter entre 500 et 1000 euros.

Chirurgie esthétique dentaire, quelle prise en charge par votre mutuelle ?

Les soins de chirurgie esthétique dentaire ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Du côté des mutuelles, la situation tend à s’améliorer puisque certaines remboursent jusqu’à un blanchiment annuel. Pour connaître le montant de prise en charge par votre mutuelle, soumettez-lui le devis réalisé par votre dentiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam