La pratique des « médicaments écrasés » pour les personnes âgées : Quels sont les risques ? Partie 2

Info Beauté Santé revient sur la pratique des médicaments écrasés en maison de retraite dans un second article. Pour rappel, ce procédé est mis en pratique afin de faciliter la prise de médicaments des personnes âgées qui ont du mal à déglutir. Mais ces médicaments écrasés en poudre impliquent certains dangers pour la santé des résidents ou patients. Dans les meilleures maisons de retraite, les équipes sont formées pour éviter ce geste.

Médicament broyé en poudre.

https://pixabay.com/fr/photos/bicarbonate-de-soude-bo%C3%AEte-blanc-768950/

Une pratique dangereuse

Une grande part du danger vient de la manipulation de ces médicaments lorsqu’ils sont écrasés. Dans de nombreux cas d’écrasements de médicaments, le personnel utilise le même matériel pour toutes les préparations et il est très rarement nettoyé après chaque utilisation. D’un patient à un autre, des petites quantités de médicaments peuvent se mélanger et créer des effets sur la santé de la personne âgée. En outre, le fait de broyer les médicaments dans un récipient peut amoindrir la dose à ingérer. Par conséquent, il y a un risque de sous-dosage.

Dans le dernier article sur ce sujet, nous verrons en quoi le mauvais goût de ces poudres engendre une perte d’appétit chez les personnes âgées à qui on impose cette pratique, puis de quelle manière on peut remplacer cette méthode peu conventionnelle mais qui est malheureusement beaucoup pratiquée dans les soins gériatriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam