Paralysie du sommeil : explication et solutions

De l’enfant à l’adulte, la paralysie du sommeil est une expérience stressante et  potentiellement traumatisante. Avant, un mythe attribuait ce phénomène à la présence du diable et à une possession. Effrayant, non ? Il s’avère en fait que cette immobilité cadavérique est un trouble du sommeil. Cela peut parfois conduire à des insomnies et une peur, voire même un refus d’aller se coucher. Nous allons vous parler de ce trouble et des solutions pour y remédier.

Mains derrière un rideau blanc

https://pixabay.com/fr/photos/mains-effrayant-silhouette-horreur-3777403/

La paralysie du sommeil, c’est quoi ?

Il s’agit d’une parasomnie (comportement anormal pendant la nuit). Il faut savoir que le sommeil est constitué de plusieurs cycles successifs. Ce phénomène survient lors du sommeil paradoxal, où le cerveau est très actif et le tonus des muscles squelettiques est au plus bas. Le corps n’a pas fini de rêver et on se retrouve coincé·e entre rêve et réalité. On est inerte : on entende, on voit mais on ne peut pas interagir.

Chez certains patients l’expérience peut être très traumatisante puisque qu’ils peuvent avoir des hallucinations visuelles et/ou auditives. Cela survient souvent chez l’adolescent et le jeune adulte, mais aussi plus rarement chez les enfants. Les causes sont multiples : fatigue intense, stress et manque de sommeil accentuent l’occurrence de ce phénomène.

Les solutions pour guérir

Un premier conseil pour lutter contre ce phénomène est de se coucher de préférence tôt, mais surtout à la même heure. Le but est de donner un rythme à son métabolisme pour qu’il puisse réaliser ses cycles de manière normale. Il faut évacuer au maximum son anxiété et ses angoisses. La méditation et de la relaxation sont de bonnes solutions pour se détendre un maximum.

Lors d’une crise, il ne faut pas paniquer, mais essayer de rester calme et de respirer doucement. Il est également possible d’entamer des séances de thérapie EMDR. Grâce aux mouvements oculaires, on peut, avec l’aide d’un ou d’une psychothérapeute spécialiste en EMDR, travailler sur ses pensées négatives, recentrer son esprit et mieux gérer son stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam