« L’âge c’est dans la tête »

Parmi les seniors, il y a ceux qui se sentent vieillir année après année et ceux qui sont très actifs – avez-vous entendu parler de cette grand-mère australienne de 102 ans qui a sauté en parachute ? – et restent « jeunes » dans leur tête. Eh bien sachez que ce ressenti pourrait jouer un rôle dans le vieillissement cérébral !

Personne âgée devant un coucher de soleil.

https://pixabay.com/fr/photos/sunset-arbre-silhouette-3156176/

C’est ce que l’on appelle l’âge subjectif

Les personnes qui se sentent plus jeunes estiment être en bonne santé et auraient une meilleure mémoire selon une étude réalisée en Corée. De plus, cet optimisme les amène à pratiquer de nombreuses activités (sport, voyage, participations dans des clubs…) permettant ainsi de ralentir la perte progressive d’autonomie.

Chacun expérimente son âge de sa propre façon mais certains séniors estiment que leur âge réel ne correspond pas à leur ressenti.

Et le cerveau dans tout ça ?

Cette sensation d’être plus jeune que son âge pourrait avoir un lien avec le vieillissement du cerveau. Avoir la sensation d’être resté·e jeune pousse à profiter d’un maximum de choses et réduit les risques de dépression chez les personnes âgées.

Et dans les EHPAD en PACA, de nombreuses personnes âgées restent très actives même si elles vivent dans un environnement encadré et médicalisé. En témoignent les nombreux participants aux diverses activités qui sont proposées dans ces maisons de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam