Le régime Kousmine…un régime minceur sain

Un projet de perte de poids doit idéalement résulter de l’adoption d’une alimentation spécifique. Le régime Kousmine est un régime alimentaire à proprement parler. Il est inventé par un médecin suisse d’origine russe appelé Catherine Kousmine. Ce régime originaire de Suisse fait partie intégrante des régimes minceur phares pour maigrir, et les détails y afférents restent à découvrir dans les lignes qui suivent.

Photo d'une assiette équilibrée selon le régime Kousmine.

https://pixabay.com/fr/photos/des-fruits-cr%c3%aapes-petit-d%c3%a9jeuner-1869132/

Les grands principes de la diète

Le régime Kousmine repose sur des principes à caractère exceptionnel ; il prône une alimentation particulière : une alimentation saine. En effet, pour Catherine Kousmine, la perte de poids ne doit pas forcément provenir d’un régime privatif. La restriction alimentaire n’a même pas affaire avec le régime.

Encore selon Catherine, les nourritures cuites à une très haute température perdent en valeurs nutritionnelles. Ainsi, le régime Kousmine privilégie la cuisson à une très basse température. Puisque le régime s’apparente à l’alimentation saine, les modes de cuisson qu’il faut adopter doivent aussi être sains : Catherine Kousmine conseille la cuisson à la vapeur et la cuisson à l’étouffée.

Il est à noter que la diète Kousmine prend en compte les lavements intestinaux et la prise des compléments alimentaires essentiellement riches en antioxydants. Le régime Kousmine possède un trait commun avec le régime Seignalet qui a été mis au point par Jean Seignalet : l’objectif principal des deux régimes est de renforcer l’immunité.

Les promesses du régime Kousmine

En tant que régime alimentaire, le régime Kousmine promet une perte de poids : il permet à son utilisateur de perdre du poids sainement grâce à l’alimentation saine que le régime présente. Il ne garantit pas une perte de poids rapide. Le régime implique alimentation équilibrée. Il ne fait donc l’objet d’aucune carence alimentaire.

Puisque la méthode Kousmine est idéalement à adopter pendant quelques ou plusieurs mois, la perte de poids avec elle est ainsi assez chronophage. En quelque sorte, l’approche Kousmine fait surtout perdre du poids durablement.

Contrairement aux régimes privatifs, le régime Kousmine aide à lutter contre les fringales. C’est vrai parce que l’adoption de ce régime permet de dire adieu à la sensation de faim. Ainsi, le régime est vecteur d’une satiété rapide et prolongée.

Les aliments conseillés et déconseillés avec la méthode Kousmine

Comme tous les autres régimes minceur, le régime Kousmine consiste à manger certains aliments et à bannir certains autres aliments. Reste à savoir que le régime présente un large choix d’aliments : les aliments conseillés avec le régime sont de plus en plus nombreux. Le tableau ci-dessous montre une liste non exhaustive des nourritures qu’il faut privilégier et celles qu’il faut éviter avec la méthode Kousmine :

Aliments conseillés Aliments déconseillés
ð Les aliments riches en sélénium, à savoir le thon, la noix du Brésil, hareng de l’Atlantique, le foie de veau, les palourdes en conserve, l’œuf à la coque, côtelettes de porc, les champignons et les pains complets ;

ð Les légumes riches en bêta-carotène : carottes crues, épinards cuits, potiron appertisé, patates douces cuites et pissenlit ;

ð Les différents choux : chou-fleur, chou frisé ou khél, chou kale, chou rave, chou de pontoise, chou rouge, brocoli à pomme ou chou romanesco, chou mizuna, chou cabus, chou portugais, chou de Bruxelles, chou de Pékin, brocoli ;

ð Les protéines végétales telles que la spiruline, le tofu, le tempeh, le soja, les lentilles, lupin, petits pois, pois chiches, pois cassés, les graines de chanvre et les graines de courge ;

ð Céréales non raffinées : le seigle, le riz, le sarrasin, le millet, l’amarante, l’avoine, le quinoa, le seitan, l’épeautre, le maïs, le boulgour, le blé, etc ;

ð Les aliments riches en oméga 3 et en oméga 6 : les huiles et beurres d’arachide, l’avocat, les huiles essentielles, le maquereau, le saumon, la sardine, l’espadon, la daurade, le thon, les huîtres, les coquilles Saint-Jacques.

Ø Le sel ;

Ø Les sucreries :

Ø Les fruits en conserve ;

Ø Les fruits secs : l’abricot sec, la figue séchée, le pruneau, la banane séchée, la cacahuète, le raisin sec, la canneberge,

Ø Les aliments transformés : les viandes et poissons fumés, les friandises chocolatées, les biscuits, les craquelins, les bonbons, les gâteaux, les barres tendres, les grignotines, les croustilles, les croquettes, les pizzas, le gruau instantané aromatisé, toutes céréales du petit-déjeuner ;

Ø Le café ;

Ø L’alcool.

À noter :

Il est vrai que certaines nourritures saines présentent même des intolérances pour certaines personnes. Ainsi, l’adoption du régime Kousmine rend nécessaire la consultation d’un spécialiste en nutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.