Psychologie du cheveu ou comment le faire pousser plus vite

Vos cheveux ne sont pas à la bonne longueur, il faut attendre ? Vous avez cédé à la tentation de la dernière coupe tendance et vous regrettez ? Vous revenez de chez le coiffeur et c’est la catastrophe. « ça repousse vous dira-t-on ! » Oui mais il faut attendre. Entre alors en scène le petit mythe urbain des remèdes miracles et autres recettes de grand-mère qui rallongent votre chevelure à la vitesse éclair.

Optimiser son shampoing.  Ne riez pas et considérez ce tout premier conseil comme la base de votre objectif. Si vous n’êtes pas  encore au courant, il existe des étapes à respecter au moment de votre shampoing. Une petite noisette de votre produit dans le creux de votre main que vous appliquez ensuite directement sur vos cheveux après les avoir mouillés. Un petit jet d’eau, un peu de mousse puis massez délicatement votre cuir chevelu. Insistez sur certains points du bout des doigts (sans trop appuyer !) de chaque côté du crâne puis descendez délicatement sur la nuque. Cela active la microcirculation et la santé de votre cuir chevelu. Rincez, appliquez votre deuxième produit (généralement un soin capillaire) puis rincez une seconde fois. Rincez abondamment à l’eau chaude, puis tiède. Terminez par un jet d’eau froide. Cela resserre les écailles du cuir chevelu et donne force et brillance à vos cheveux.

Utilisez des soins adaptés. Soyez certains d’utiliser un soin capillaire qui corresponde à votre type de cheveux

Une alimentation variée. Équilibrée et adaptée, c’est à cela que doit ressembler votre alimentation. Et comme vous ne faites pas cela que pour vos cheveux, vous n’aurez aucun mal à agrémenter vos assiettes de poissons gras, de thons, d’huiles végétales, de noix et de céréales qui sont largement conseillés pour favoriser la (re)pousse des cheveux.

Les oligo-essentiels. Il est important d’apporter un petit coup de pouce à sa chevelure grâce à des cures de trois mois de compléments alimentaires et ampoules régénérantes Privilégiez les entre saison comme à la sortie de l’hiver ou de l’été. N’oubliez par les compléments nutritionnels tels que le Magnésium, le Calcium, le fer qui nourrissent les cheveux à la racine.

Précautions de coiffage. Troquez les brosses et peignes classiques non moins agressifs contre des brosses en fibres naturels qui coiffent sans abîmer les cheveux. Si vous utilisez un sèche-cheveux, évitez d’approcher le souffle de chaleur trop près de votre cuir chevelu, cela assèche et irrite la fibre capillaire.

Les Huiles essentielles. Elles nourrissent les cheveux en profondeur en stimulant la repousse et en revitalisant les cheveux de la racine jusqu’à la pointe. Les cheveux fourchus aux pointes coupent en effet la croissance. Variez les huiles essentielles ; huile d’Argan, Amande douce, germe de blé. Mélangez quelques gouttes à votre shampoing traditionnel, effet garanti.

Info Beauté Santé termine sa session de Conseils Beauté sur ses deux anecdotes de grand-mère. Il semblerait en effet que couper ses cheveux les jours de pleine lune  décuple les capacités de repousse. Riche en acides aminés, la Levure de Bière serait également un puissant fortifiant capillaire. Il ne s’agit pas de prendre un bain de bière (bien que libre à vous), mais il existe de la levure de bière brute ou des compléments alimentaires que vous pouvez facilement retrouver dans les parapharmacies. N’hésitez pas à attester, témoigner et nous donner vos petits trucs. Qui a dit que la Beauté et la Santé n’étaient pas des sujets ouverts ?

Pour vous exprimer sur ce sujet, identifiez-vous ici. Pas encore de compte? Créez-le en quelques minutes seulement: Inscription Info Beauté Santé.

Quel type de cheveux pour moi ?

Blonds, colorés, gras, secs, normaux, etc. Autant de types de cheveux et différentes façons d’adapter son hygiène de vie. Tout comme la peau, les cheveux aussi ont leurs particularités. C’est le sujet d’aujourd’hui dans Info beauté Santé.

Les cheveux normaux.

De bons gènes, une  alimentation saine et équilibrée, des shampoings adaptés et une bonne hygiène de vie, autant de raisons qui expliquent des cheveux de types normaux. Bien entretenus, ils sont brillants, disciplinés et attirent la lumière. Ils ne souffrent d’aucun maux et sont doux au toucher. Si vous faites parti des chanceuses et chanceux il ne vous reste plus qu’à les entretenir avec des soins capillaires pour cheveux normaux.

Les cheveux gras.

Collants, luisants, lourds parfois incoiffables ? Les cheveux tout comme les peaux grasses sont une véritable catastrophe pour leurs détenteurs. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils nécessitent des soins doux. En effet, si les cheveux gras sont la résultante d’une mauvaise régulation des glandes sébacées, les attaquer à la source de manière trop abrasive n’aura pour conséquence qu’un graissage de plus en plus rapide du cuir chevelu doublé d’irritations et démangeaisons.  Évitez donc les shampoings trop décapants, les solutions alcoolisées, des lavages trop rapprochés, des frictions trop énergiques du cuir chevelu…

Les cheveux secs.

Chaque opposé ne  va pas sans son contraire. A l’inverse des cheveux gras, les cheveux secs sont ternes, cassants et difficiles à coiffer par leur manque de souplesse. Les cheveux secs sont des cheveux souvent dévitalisés à la racine. Ils manquent de Sébum qui en quantité raisonnable, permet de donner aux cheveux toutes les propriétés pour être en bonne santé. L’excès de traitements capillaires tels que les colorations et décolorations, l’usage de sèche-cheveux ou fers à lisser et friser à températures trop élevées entravent la capacité de protection naturelle des cheveux. Le mot d’ordre est alors de  nourrir vos cheveux avec des masques à base d’huiles végétales et produits gainants qui redonneront de la vitalité à vos cheveux.

Pour vous exprimer sur ce sujet, identifiez-vous ici. Pas encore de compte? Créez-le en quelques minutes seulement: Inscription Info Beauté Santé.

Chacune sa peau, chacune sa crème

Crème hydratante Je ne vous l’apprends pas, la base du maquillage passe par le choix de cosmétiques adaptés. Rien de plus gênant qu’une peau qui desquame ou qui brille. Et si certaines ont la peau dure, d’autres sont fragiles. Nous sommes toutes uniques, notre peau l’est tout autant selon notre hygiène de vie, notre alimentation, le climat ou la pollution. Autre facteur à prendre en compte ; l’âge. Les hormones fructifient au fil du temps et la texture de votre peau murit en même temps que vous. Attention à ne pas tomber dans le piège des idées reçues.

Les peaux sèches

Vous avez la peau fine et belle, les pores serrés, le teint parfois terne et vous éprouvez régulièrement des tiraillements au niveau des pommettes et du front ? Vous avez la peau sèche. Le desséchement cutané est bien souvent causé par un manque de lipides, une déshydratation et un manque de Sebum. Si la peau sèche est plus rare chez les jeunes adultes, il arrive souvent qu’avec l’âge, le tissu cutané se dessèche. Les peaux sèches sont d’ailleurs les premières à afficher les signes de l’âge. Il est donc important d’hydrater sa peau avec une crème hydratante adaptée aux peaux sèches et de l’accompagner de sérums actifs et anti-âges pour prévenir les marques de l’âge.

Si votre peau est rêche au toucher et qu’elle présente des squames, des rougeurs ou des petites stries blanchâtres, ça urge.

Les peaux mixtes 

Sèche et rêche sur la partie extérieure de votre visage ? Brillante, parfois grasse avec quelques petites imperfections au niveau de la zone T (Front-Nez-Menton) ? Vous avez la peau mixte. C’est souvent le cas des peaux jeunes, et si elles sont délicates à soigner par leur tempérament mi-figue mi-raisin, il suffit d’adopter les bons gestes. Peau mixte, n’est pas peau normale. Ne cédez pas au laisser faire, prenez soin de votre peau en la protégeant du soleil ainsi qu’en choisissant des savons et lotions sans alcool pour la nettoyer. Ce n’est pas parce que les pores sont moins serrés au niveau intermédiaire qu’il faut utiliser des produits astringents. Utilisez simplement des soins  hydratants non gras et adoptez des crèmes légèrement plus grasses pour vous éviter la déconvenue des tiraillements et prévenir les signes de l’âge.

Les peaux grasses

Vous avez le grain de peau épais et les pores dilatés ? Votre teint est gras, terne, parfois luisant ? Votre peau sécrète une quantité trop importante de Sébum, vous avez la peau grasse. Une peau grasse est souvent plus propice à l’encrassage, c’est-à-dire l’apparition d’imperfections rouges et disgracieuses. La nourriture influe d’ailleurs énormément sur la texture de votre peau, alors si c’est votre cas, privilégiez des fruits, des légumes, du poisson et des viandes maigres. Si vous êtes amateurs de sucreries et de charcuterie, essayez de les réduire au maximum pour éviter l’écueil des boutons.
Quand on a la peau grasse, le premier réflexe que l’on a, c’est de vouloir la décaper. C’est pourtant la chose à ne pas faire. N’oubliez pas que peu importe la texture de votre peau, celle-ci reste fragile et malléable. Mettez de côté les lotions à base d’alcool et les savons détergents qui augmentent la production des glandes sébacées. Evitez les crèmes teintées et fonds de teint trop épais, ils favorisent la surbrillance et l’apparition des boutons. Privilégiez davantage une crème matifiante disponibles dans les parapharmacies et combinez-la à une poudre minérale ajustable tout au long de la journée. Le soleil, le sel et le chlore agressent et dessèchent la peau, et si le geste est tentant pensez à protéger et hydrater votre peau du soleil. Attention à l’effet rebond ; troquez une poussée violente d’acné par un bronzage appliqué et une peau saine.

Pour vous exprimer sur ce sujet, identifiez-vous ici. Pas encore de compte? Créez-le en quelques minutes seulement: Inscription Info Beauté Santé.

L’arrivée du printemps : Conseils et astuces pour mieux en profiter.

L’hiver est maintenant derrière nous ou presque. Mais nous n’avons pas été épargnés. Notre corps a été malmené par les vagues de froid et notre organisme est un peu perturbé par l’inter-saison. Les jours rallongent. Le soleil fait quelques apparitions. Les vestes légères sortent du placard, fini l’hibernation. Le printemps montre le bout de son nez. Et avec ces quelques conseils, vous n’aurez d’autre choix que d’en profiter.

La dépression saisonnière ? Connais pas.

Les beaux jours sont là, mais nous sommes fatigués, curieux non ? Nos défenses immunitaires sont en bout de course avec tous les combats qu’elles ont menés durant la période hivernale. Notre corps marque toujours les changements de saison et s’il a souffert du manque de soleil et du froid, il existe aussi un effet dépressif lié à la luminosité. Rien de grave, rassurez-vous. Mais les saisons se suivent et ne se ressemblent pas alors ayez les bons réflexes au bon moment. Pour cela, réhabituez-vous progressivement au soleil en vous ménageant de fines excursions aux côtés de ses rayons lumineux ; sur votre balcon ou en terrasse autour d’un café. Offrez-vous un dabiolo coloré avec vos amies, jouez les lolita bonne enfant. Après tout, quoi d’autre que du soleil et des instants de détente pour profiter de la douceur des nouveaux jours ?

La couleur assortit les bonnes humeurs.

Le printemps est là, alors soyez raccords. Mettez de la couleur dans vos assiettes avec de belles salades et des légumes, histoire d’effacer gentiment le surplus de l’hiver et de sortir sans complexe vos tenues légères . Côté nutrition, sachez d’ailleurs que certains fruits et légumes ont pour vertu de purger les toxines accumulées les mois précédents. Faites-vous une petite cure : des concombres pour les minéraux, des carottes riches en Vitamine A pour redorer la peau, la betterave et l’asperge pour les fibres et la légèreté. Pour l’anecdote, saviez-vous que plus les légumes sont colorés, plus ils sont anticancéreux ? Kiwi, poivrons, citrons, oranges, ne vous privez surtout pas, primeur égal bonne humeur. A noter qu’au cas où l’équation des légumes serait pénible, la faute au temps, parjure aux goûts, il existe des compléments alimentaires disponibles en parapharmacie. Faciles d’usage, ils sauront compenser les carences qui vous font défaut.

Sortez les tee-shirts pastels hauts en couleur, sortez votre carcasse et exhibez-vous, les beaux jours reviennent.

Pour vous exprimer sur ce sujet, identifiez-vous ici. Pas encore de compte? Créez-le en quelques minutes seulement: Inscription Info Beauté Santé.