Thé ou café : avantages et inconvénients

En termes de santé, quelle est la meilleure boisson entre le café et le thé ? L’un comme l’autre s’avèrent être une consommation typique du petit-déjeuner, mais également du milieu de matinée ou de l’après-midi.

Femme buvant du café

Des chiffres et des études

Au-delà des goûts personnels, les études scientifiques montrent que les buveurs de café développent moins de tumeurs du foie et de diabète de type II. En revanche, le thé de plus en plus accessible notamment grâce aux capsules de thé type Nespresso, a un effet protecteur sur le cœur et préserve de certains cancers. Le café aide également à lutter contre la dépression et la cellulite, tandis que le thé (surtout le thé vert) aide à perdre du poids.

Une étude récente montre que le café réduit le risque de mélanome de près de 50% s’il est pris quotidiennement.

Dans le passé, on croyait que la caféine contenue dans le café pouvait provoquer une perte de la masse osseuse. Mais une étude récente, basée sur plus de 3 800 fractures de la hanche chez les femmes ménopausées, n’a montré aucune relation entre le risque de fractures ou d’ostéoporose et la consommation de café.

Il s’avère que le fait de boire du thé permet de protéger le cœur et les artères. Des chercheurs ont suivi l’état de santé de plus de 130 000 patients âgés de 18 à 95 ans, pour analyser entre autres leur consommation de thé et de café. Les données recueillies ont révélé que les consommateurs de café présentent un risque cardiovasculaire plus élevé que ceux qui n’en boivent pas, surtout s’ils sont fumeurs. En revanche, les buveurs de thé ont un meilleur profil cardiovasculaire que ceux qui ne l’absorbent pas. Il est aussi moins souvent associé au tabagisme. De plus, en buvant du thé la tension artérielle se trouve réduite.

Quelques études montrent aussi le lien entre la consommation de thé et la santé des os et des dents ; surtout chez les femmes âgées. Consommer au moins quatre verres de cette boisson chaque jour améliorerait la densité osseuse, alors que chez les hommes, la consommation de thé semblerait être un facteur de protection contre le risque de fracture de la hanche. On suppose que le thé contribue à la production de fluorures, en partie grâce aux feuilles qui les ont absorbés du sol et qui permettent d’éviter la progression de l’ostéoporose.

Le thé vert est également un antibactérien naturel notamment pour la bouche et les dents. Les substances contenues dans le thé vert peuvent contrer l’action de l’une des bactéries présentes dans la cavité buccale, streptococcus mutans. Les études scientifiques ont ainsi confirmé l’action bénéfique du thé vert contre les bactéries qui peuvent causer des problèmes dentaires. Boire du thé vert pourrait aider à prévenir les caries. En revanche, boire du thé comme du café provoque une coloration de l’émail des dents, il est donc conseillé de les brosser après en avoir bu.